Une photo par jour, jour 35

Entre deux coups de vent

Entre deux coups de vent


Je ne sais pas pourquoi quand j’ai pris cette photo, cela m’a rappelé un dessert que j’ai mangé il y a une éternité en Angleterre. Ne cherchez pas même mon psy se paume dans les méandres de mes neurones, du moins dans les survivantes.
Le truc trompeur sur cette photographie, c’est la taille du sapin, qui est accessoirement dans mon jardin, on a l’impression que dans peu de temps cet arbre va avoir la même taille que le clocher de l’église, alors que c’est faux. Le clocher est très en retrait à une altitude de 236m à sa base, le sapin à sa base est à une altitude de 230m, moi qui prends la photographie, je suis très en retrait à vu de nez 600-700m par rapport à mon sapin, je suis grosso-modo à une latitude de 220m, je zoome, je suis en contre plongé, je fausse complètement les mesures, le clocher parait petit, le sapin parait très grand, alors que cela devrait être l’inverse. Le pire dans cette photo c’est que très peu de gens verraient ce problème de hauteur, moi je le vois, car j’habite ici, j’habite dans la rue qui passe derrière l’église, le sapin est dans mon jardin, c’est l’arbre de mon père. Je le sais. Il y a quelqu’un qui ment dans l’histoire, mon appareil photographique, ma photographie, mon cerveau. Va falloir tirer cette histoire au clair.

Faut que je mesure ce sapin. Pour commencer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.