Transall au ras des pâquerettes

Transall au ras des pâquerettes

Transall au ras des pâquerettes


J’étais tranquillement installé à un croisement (en avance sur mon rendez-vous).
J’entends un grondement lointain, comme je suis à côté d’une voie ferrée, je pense à un train (sur cette voie, il y a de rares trains de marchandises tractés par des motrices diesel) je jete un œil vers la voie, rien, le grondement cesse.
Il recommence d’un coup, je me retourne, et vois ce transall au ras des arbres débouché, pleine vitesse, le temps de me reprendre, je l’ai shooté à travers les arbres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.