Attaqué par un dangereux fauve

Aïka dans les bois

Aïka dans les bois

Tranquillement, j’observais les plantes (Sabots de Vénus), traces animales (biches), champignons (pas un de comestible) mais du coin de l’œil je discernais des mouvements dans les broussailles accompagnés de craquements, le ciel devenant de plus en plus sombre, la visibilité se réduisait quand soudain, surgit de nulle part, Aïka me retrouva content qu’elle était de se défouler dans les bois.

Un commentaire

  1. Ping :Chatons mécaniciens » Nouvelles en tous genres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.