L’arbre solitaire dans le couché de soleil

Arbre solitaire sur fond de couché de soleil

Arbre solitaire sur fond de couché de soleil

Donc samedi, fin d’après-midi début de soirée, je décide de partir en repérage pour tirer le portrait à des biches, cerfs, renard, et autres …
J’ai trouvé des traces d’animaux, des couchages –un dans un champs en jachère, l’autre dans un champ de blé– des traces de pattes (biche) une magnifique coulée, des excréments (à identifier) et j’ai fait une rencontre avec maistre renard.

J’avais laissé mon sac à dos au coin d’un petit bosquet pour avoir plus de liberté pour explorer la clairière qui l’entourait.
J’explore la clairière trouve un bon endroit pour me mettre –plus tard– à l’affût, je trouve aussi de nombreuse preuves de la présence d’animaux nombreux et variés, vers 20h mon estomac me rappela à son bon vouloir. Je retourne, sans trop de précaution, vers mon sac à dos ou m’attendait un magnifique et succulent sandwich[foot]Recette du sandwich : 1/2 baguette, une bonne couche de beurre salé (pas moins de 5mm), saucisson à l’ail (1cm d’épaisseur) Chaource à discrétion (une bonne dose quand même)[/foot], arrivé à une petite dizaine de mètres de mon sac, je remarque que celui-ci bouge, bizarrement –après coup– le vent était tombé, je continu, arrivé sur mon sac, je découvre un jeune renard s’acharnant à coups de pattes sur mon sac[foot]Sac de marin, grosse toile kaki[/foot] surprise des deux, le renard a décarré et moi je suis resté comme un con avec mon appareil qui pointait au chômage. Deuxième fois que cela m’arrive, mais la première fois j’avais oublié l’appareil photo.

Demain, je fais un billet sur les décharges sauvages avec photos et localisation (pour futurs repas champêtre)

Un commentaire

  1. Ping :Décharge sauvage » Nouvelles en tous genres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.